Gagnons la bataille du #ReferendumADP : proposez vos idées d'actions locales innovantes ! — résultats

Proposez ici vos idées d'actions innovantes :
Organiser des points de signatures partout en France !
Je pense qu’il faudrait rencontrer des représentants de municipalités (Maire, Adjoints) pour leur demander de mettre en place des permanences de signatures dans leurs Mairies. Les Élus sont en campagne électorale et ce sont à la fois des députés de Droite et de Gauche qui ont voté pour mettre en place ce référendum, donc l’ensemble des Maires pourraient être sensibilisés à cette proposition et cela leur ferait un point d’attaque supplémentaire de la politique gouvernementale. Je suis pour ma part syndicaliste et au niveau de notre Union Locale (CGT Ales) nous avons mis en place une permanence tous les jeudis pour recueillir les éventuelles signatures..Le seul problème c’est que j’ai beaucoup de mal avec les médias locaux pour qu’ils annoncent cette initiative..
- proposer à nos concitoyens des AdPéros citoyens dans les salles communales , sur les places publiques, des cafés ou chez des particuliers volontaires pour exposer les enjeux démocratiques et faire signer - créer avec quelques ami-es un "Comité du Référendum " pour aider les GA qui souhaitent ponctuellement du renfort (" brigades volantes") ou dans des communes très peuplées qui ont potentialisé peu de soutiens (voir classement des communes sur adprip.fr
- proposer à nos concitoyens des AdPéros citoyens dans les salles communales , sur les places publiques, des cafés ou chez des particuliers volontaires pour exposer les enjeux démocratiques et faire signer - créer avec quelques ami-es un "Comité du Référendum " pour aider les GA qui souhaitent ponctuellement du renfort (" brigades volantes") ou intervenir dans des communes très peuplées qui ont potentialisé peu de soutiens (voir classement des communes sur adprip.fr
Ce que je propose c'est que la FI rejoigne cette bataille du référendum tous les weekends, pas juste en début d'Octobre. Les points de signature, que je réalise avec d'autres tous les dimanches dans un marché de ma ville sont très efficaces. Mais on manque de moyens pour faire une vraie campagne d'affichage et de tractage. Donc, ce que la FI peut faire c'est dédier des moyens financiers pour aider à informer les citoyens. C'est une réalité que beaucoup de personnes que nous rencontrons lors de nos points de signature ne sont même pas au courant : "RIP ADP, non, je ne suis pas au courant, c'est quoi?" Le plus efficace, au moins dans une ville comme Nice où partout il est interdit d'afficher, serait l'achat de grands panneaux publicitaires. Donc, voilà une idée: louer des panneaux publicitaires, et concevoir des affiches qui expliquent simplement ce qui est en jeu.
Sur des points stratégiques styles marchés organiser des lieux de signatures en actions communes avec d'autres organisations qui soutiennent cette bataille, afin que les citoyens se rendent compte que cette action est transversale. Cela permettrait aussi de entrainer des organisations qui font peu pour gagner cette bataille et créer une dynamique.
Bonsoir, Depuis 6 semaines, nous installons notre stand à proximité des marchés (2, 1 kle samedi, l'autre le mercredi). Nous le faisons sans étiquette. Nous proposons aux citoyens de remplir la partie supérieure du formulaire Cerfa. Nous saisissons ensuite le soutien à domicile et envoyons le récépissé par mail. Nous invitons les destinataires sur ce mail, à élargir l'appel et nous transmettre les demandes. Ca marche bien et représente une réelle facilité pour celles et ceux qui ne maitrisent pas l'outil informatique ou qui en sont dépourvus. Nous en sommes, avec notre dernière action au forum des associations de ce jour à plus de 300 signatures, sans compter bien entendu, toutes les promesses de nos interlocuteurs.
Pourquoi ne pas "privatiser" des espaces publics avec des rubans ou autre symbole. Une rue, une place passante, considérée comme bien public devient symboliquement la propriété d'une entité dont l'objectif n'est pas le partage, mais l'accumulation et le profit. La notion de privatisation reste floue pour l'usage simple que tout un chacun fait des bien publics. Les autoroutes sont toujours là. Oui mais elles sont plus chères. La privatisation doit se révéler sous sa forme la plus radicale, la privation du bien commun, donc de la forme de liberté qu'elle contient. Je ne sais pas si juridiquement c'est compliqué, où comment cela peut être réalisé mais le concept est de mettre le citoyen devant ce paradoxe : nous privatisons cet espace pour votre bien, mais la conséquence, c'est que vous devez faire un détour, que cela vous coûtera plus que cela ne vous rapporte. Par exemple un marquage au sol qui symbolise la limite de propriété et un tractage à l'intérieur de la zone en félicitant les personnes ayant franchi la limite, comme le premier acte de résistance. Peut-être que certains d'entre vous ont déjà fait de telles actions ou aurons des idées où le concept pourra être employé.
Contacter les Maires pour qu’il prenne part active : pour informer , pour avoir une permanence avec un agent pour le recueil de signatures
nous organisons tous les vendredis, dans les villages du crestois (Drôme) des ADPéro (nom trouvé par solange), moment convivial pour informer faire signer et recruter pour le comité de campagne. Nous organisons des porteurs de parole, "Faut-il privatiser Macron?" Et des porte à porte dans les cités avec notre camion décoré pour l'action, nous organisons en bas des cités des ADPéros!!
Outiller les élus d’un argumentaire qui pourrait s’intituler : »du bien-fondé de la non privatisation de l’adp«  Au plan - économique - social - politique - écologique
nous agrafons des pancartes commandées dans le matériel aux carrefours de la ville avant un marché, devant un lycée...etc....Nous mettons des calicots et des panneaux sur l'autoroute, nous prenons des vielles affiches les retournons et peignons une affiche avec plusieurs. Ainsi un panneau d'affiche ne contient qu'une grande affiche et ,enfin, les affiches se voient ! Nous mettons des panneaux peints sur des portes trouvées aux poubelles le long du métro…..Il faudrait lancer une opération nationale pour que tous les gens du pays nous voient. Cela ne coute rien et est très efficace. Il n'est vraiment pas rare que leur d'un poste fixe ou d'un porte à porte les gens nous disent "ah vous les insoumis on vous voit".
Le manque de communication et d'informations sur le référendum d'ADP fait le jeu du gouvernement. En effet, lors des signatures nous avons tous rencontrés une majorité de personnes qui ignorait l'existence du référendum. Mes propositions : - Mise en place de banderoles sur tous les grands axes de passage : ronds points, sortie d'autoroutes, entrées de village. Un message sensibilisant le lecteur a devenir acteur au lieu d'être spectateur. - Créer, regrouper, développer un réseau de militant insoumis et de porte parole gilet jaune de chaque commune souhaitant agir pour ADP. Par ce biais, identifier les besoins materiels, humains et financiers de chaque secteur.
Bonjour, Nous pratiquons l'idée de l'ordinateur, équipé d'une batterie, un onduleur et un PC portable en WIFI sur un téléphone portable en 4G. Mais cela ne suffit pas en cas d'affluence. C'est pourquoi nous remplissons des imprimés CERFA (partie supérieure) que nous saisissons plus tard. Dans les deux cas, nous adressons aux signataires le récépissé à l'aide d'un mail préparé que nous adressons en profitant de ce message pour inviter les signataires à en parler autour d'eux. Ca marche ! les citoyens nous félicitent, nous encouragent.